Société

Qui sommes nous ?

Le 29 avril 2005 a été fondée la Société d’Études des Pratiques et Théories en Traduction, SEPTET, dont les statuts avaient été déposés le 17 mars 2005. Son siège social est à l’université de Strasbourg.

SEPTET a été reconnue officiellement société de spécialité par la SAES, Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur.

SEPTET est la première société de traduction universitaire créée en France. Son but est de rassembler en un lieu de réflexion et au sein de l’université tous ceux qui s’intéressent au domaine de la traduction, soit à titre individuel en tant que praticien (traducteur professionnel ou universitaire), théoricien et/ou historien, soit en tant que membre de centre ou groupe de recherche en la matière. SEPTET ne privilégie aucune théorie traductive en particulier et reconnaît toutes les approches, sémiotique, linguistique, littéraire, etc. Elle accueille des spécialistes de traductologie, de langues étrangères, de littérature, de littérature comparée, de sciences du langage et de philosophie. Les traducteurs professionnels, quelles que soient leurs langues de travail, sont les bienvenus. SEPTET est de par sa nature même ouverte aux collègues étrangers. Des membres correspondants la représentent dans de nombreux pays.

SEPTET a initié et (co-)organisé six colloques internationaux depuis 2007:

SEPTET publie une revue papier, Revue SEPTET Des mots aux actes et un e-journal consultable sur ce site.

 

Articles récents

Paul Valéry et l’acte de traduire

David ELDER
Résumé : Ce livre présente les clés d’une analyse de « l’acte de traduire » chez Paul Valéry, thème qui faisait défaut dans l’immense liste de publications sur cet auteur. Les Cahiers de Valéry constituent le socle de cette recherche fondamentale et offrent un champ prometteur pour d’autres études traductologiques. Valéry fut non seulement un grand théoricien et un habile praticien de la traduction de son époque, mais aussi l’auteur qui relia le plus fortement l’acte de traduire à l’acte de penser. Impossible donc de faire l’impasse sur ses nombreuses réflexions à propos de la conscience et du rêve. Elles résonnent dans sa poésie, véritable « contemplation se nourrissant d’elle-même » et viennent nourrir ses méditations sur la traduction.
Éditeur : Classiques Garnier, collection « Translatio » n° 2
Nombre de pages : 302 p. – Année de publication : juin 2019
ISBN : Broché, 978-2-406-08417-4, 26 € ; Relié, 978-2-406-08418-1, 67 €
Site : https://classiques-garnier.com/paul-valery-et-l-acte-de-traduire.html

  1. Histoire des traductions en langue française XXe siècle Laisser un commentaire
  2. Les noces de l’analogie et du numérique Commentaires fermés sur Les noces de l’analogie et du numérique
  3. Les tiges de mil et les pattes du héron (Tome II) Commentaires fermés sur Les tiges de mil et les pattes du héron (Tome II)
  4. Les tiges de mil et les pattes de héron (Tome I) Commentaires fermés sur Les tiges de mil et les pattes de héron (Tome I)
  5. La recherche en interprétation : fondements scientifiques et illustrations méthodologiques Commentaires fermés sur La recherche en interprétation : fondements scientifiques et illustrations méthodologiques
  6. Il senso del suono Commentaires fermés sur Il senso del suono
  7. De la pensée aux langages Commentaires fermés sur De la pensée aux langages
  8. La Tribune Internationale des Langues Vivantes – N° 55 mai 2013 Commentaires fermés sur La Tribune Internationale des Langues Vivantes – N° 55 mai 2013
  9. Réception et Créativité Commentaires fermés sur Réception et Créativité