Les noces de l’analogie et du numérique

Couverture - Les noces de l'analogie et du numérique

De la traduction pragmatique
Nicolas Froeliger

Résumé : La traduction pragmatique regroupe toute forme de traduction ayant une visée de communication. Son coeur est la traduction technique et sa rencontre avec les outils informatiques a engendré une grande variété de métiers, eux-mêmes au carrefour des modes de pensée analogiques et des sujets et techniques numériques. Qui veut comprendre cet univers en pleine expansion, en mesurer les enjeux, s’y former et y préparer les étudiants doit cartographier ces apports pour les concilier au mieux. D’où quelques questions simples : Quelle est la place du traducteur dans la chaine de communication ? À quoi peut servir la terminologie, et comment en user intelligemment ? À quelles conditions et comment manier utilement la rhétorique ? Comment passer avec agilité d’un domaine de spécialité à un autre ? Cet ouvrage propose ainsi une vision globale et contemporaine d’une profession encore mal connue, souvent considérée avec naïveté et qui doit trouver en elle-même ses principes théoriques. Ce parcours s’appuie sur un grand nombre d’exemples tirés de l’expérience et détaillés, ainsi que sur un principe fondamental : dans un monde où traduction et traducteurs sont de plus en plus indispensables, les compétences essentielles des traducteurs se distinguent de celles des auteurs de leurs textes. L’effet produit sur le destinataire doit être le même ; les moyens employés pour y parvenir sont spécifiques.

Diplômé de l’ESIT, Nicolas Froeliger est fondateur de la société de traducteurs Architexte, dans laquelle il a exercé pendant 17 ans, avant de rejoindre l’Université Paris Diderot (Paris 7), où il codirige le master professionnel ILTS (Industrie de la langue et traduction spécialisée).

 

Sommaire 

Préface de Jean-René Ladmiral
Avant-propos
Introduction : Des principes simples pour un sujet moins simple

  • Chapitre 1. Des différentiels de savoirs en traduction
  • Chapitre 2. Endiguer l’incertain par l’empirique
  • Chapitre 3. Quand la terminologie prend le relais de l’empirisme
  • Chapitre 4. La terminologie contre le terminologisme
  • Chapitre 5. La tentation rhétorique
  • Chapitre 6.La rhétorique, néanmoins
  • Chapitre 7. Dépasser la rhétorique : la systémique
  • Chapitre 8.Vous avez dit pragmatique ?

Conclusion : La rigueur du charpentier et celle du géomètre
Index des noms cités
Références bibliographiques

Vous pouvez commander cet ouvrage en vous rendant sur le site de l’éditeur, sur les sites marchands de livres ou chez tout libraire.

Éditeur : Les Belles Lettres – Collection : Traductologies
Nombre de pages : 298 p. – Année de Publication : 2013
ISBN : 978-2-251-70002-1 – Prix : 25,00 euros
Site : http://www.lesbelleslettres.com

COMMANDER L’OUVRAGE DEPUIS LE SITE DE L’ÉDITEUR
TELECHARGER LE BON DE COMMANDE 

Les tiges de mil et les pattes du héron (Tome II)

Lire et traduite les poésies orientales – II
Sous la direction de :  Julie Brock

Résumé : Comment traduire le poème oriental ? Comment transposer les profondeurs de la psyché humaine exprimées dans des langues, des formes, une pensée même, qui n’ont rien d’équivalent avec celles du français ? Selon quels critères ?

Les auteurs de cet ouvrage répondent à ces interrogations en distinguant les éléments qui font la valeur esthétique de l’original. Pour eux, le traducteur recourt d’abord à l’analyse des jeux de composition, des modalités d’expression, des formes et des images qui jouent un rôle-clé dans l’univers de signification de l’original. Ayant acquis une connaissance intime du texte, il peut alors établir une relation cohérente entre le système de composition du poème et celui qui constitue le fond stylistique de la littérature de référence. Ces modèles, fort éloignés des théories littéraires que l’on connaît en Occident, constituent le « fonds » de l’imagination créatrice qu’il va mettre au service de la traduction. En essayant de mettre en relation deux modèles stylistiques, deux contextes linguistiques, culturels et langagiers, voire deux univers civilisationnels, le traducteur peut espérer satisfaire au goût esthétique du lecteur et lui donner à voir, à sentir et à aimer, à travers la traduction, les beautés du poème original, sa poésie.

Second volet d’une recherche menée au sein du Réseau Asie « Lire et traduire les poésies orientales » (2005-2012), ce volume continue l’exploration du thème de l’amour, base anthropologique commune des œuvres étudiées ; le champ d’études se limite aux poésies prémodernes de l’Asie orientale (chinois, coréen, japonais, vietnamien), de l’Inde (avhadi, kannada, sanskrit, ourdou, télougou) et de la Perse ; les travaux se développent à travers une discussion entre des praticiens de la traduction et des spécialistes du langage.

Vous pouvez commander cet ouvrage en vous rendant sur le site de l’éditeur, sur les sites marchands de livres ou chez tout libraire.

Éditeur : CNRS Éditions – Collection : Imasie – Pacifique
Nombre de pages : 464 p. – Année de Publication : 2013
ISBN : 978-2-271-07743-1 – ISSN : 2119-4106
Prix : 29,00 euros – Site : www.cnrseditions.fr

COMMANDER L’OUVRAGE

Les tiges de mil et les pattes de héron (Tome I)

Lire et traduite les poésies orientales – I
Sous la direction de :  Julie Brock

Résumé : 

Les « tiges de mil » et les « pattes du héron » sont l’image du désarroi. Celui qui, dans l’un des poèmes tamouls étudiés ici, saisit la poétesse quand elle se rend compte qu’elle n’est pas un objet d’amour pour l’homme qui lui a promis le mariage, mais une proie pour un séducteur. Une image qui convient parfaitement au poème, à la fois aimé et trahi par son traducteur.

Comment illustrer dans la traduction française le champ de liberté que représente le champ de mil ? Comment transmettre au lecteur le choc de la désillusion, provoqué dans l’original par la superposition des tiges élancées du mil et des longues pattes du héron ? Comment rendre en français cette apparition paradoxale, imaginaire et réelle, qui fait éclater la vérité comme un coup de théâtre ? Existe-t-il un type de difficultés spécifique à la traduction des poésies orientales ? Quelles solutions les traducteurs de langues orientales peuvent-ils apporter au dilemme de la traduction ?
Pour tenter de répondre à ce type de questions, il était nécessaire d’organiser les conditions d’un dialogue entre des praticiens de la traduction, spécialistes de langues et cultures orientales, et des spécialistes issus de différents domaines des sciences humaines (sociologie, histoire, littérature comparée, théorie de la littérature, esthétique, traductologie, etc.).

Le présent ouvrage constitue le premier volume des actes de la recherche « Lire et traduire les poésies orientales » (2005-2012). Il traite principalement des poésies de langues extrême-orientales (chinois, coréen, japonais, vietnamien) et des poésies de langues indiennes (bengali, gujarati, kannada, malayalam, panjabi, sanskrit, tamoul, télougou).

Vous pouvez commander cet ouvrage en vous rendant sur le site de l’éditeur, sur les sites marchands de livres ou chez tout libraire.

Éditeur : CNRS Éditions – Collection : Imasie – Pacifique
Nombre de pages : 318 p. – Année de Publication : 2013
ISBN : 978-2-271-07742-4 – ISSN : 2119-4106
Prix : 29,00 euros – Site : www.cnrseditions.fr

COMMANDER L’OUVRAGE

La recherche en interprétation : fondements scientifiques et illustrations méthodologiques

Sous la direction de :  Nadia D’Amelio

Résumé : 

Rassemblant des contributions tirées du Colloque organisé par le service de Traductologie de la FTI (UMONS) le 26 octobre 2012, aux côtés d’articles conçus pour répondre à la thématique large de la recherche en interprétation, ce livre, septième de la série Traductologie du CIPA, ambitionne de faire le point sur le champ d’étude que représente la recherche dans cette discipline, de dispenser des conseils méthodologiques – notamment par les grands traductologues Daniel Gile et Marianne Lederer – ainsi que de fournir des études de cas spécifiques. Il offre une vision d’ensemble sur les recherches menées sur les divers types d’interprétation pratiquées aujourd’hui et constitue ainsi un apport important pour tout chercheur en traductologie.

Lieu d’édition : Mons – Éditeur : Centre International de Phonétique Appliquée de Mons
Nombre de pages : 148 p. – Année de Publication : 2013
Prix : 14,00 euros – Site : http://www.hosting.umonc.ac.be/html/cipa
COMMANDER L’OUVRAGE

Translationes, n°5/2013

Citation

Editura Eurostampa, Timişoara

Responsables du numéro: Alina Pelea, Diana Moţoc, Olivia Petrescu

Résumé : 

Dans son désir d’offrir des regards divers et complémentaires sur le comment et le pourquoi du phénomène traductif, Translationes réunit dans son 5e numéro des articles qui mettent en évidence les liens qui unissent la traduction – processus et produit – aux transferts littéraires dans toutes leurs formes et avec tout ce qu’ils supposent sur le plan social, culturel et politique. Le volume contient des études qui se penchent sur des aspects théoriques, descriptifs et normatifs liés à la sociologie appliquée, à l’étude des formes et des genres littéraires, au domaine de la réception littéraire et à celui des différentes spécialisations au sein du métier de traducteur. En même temps, les articles réunis ici s’attachent à éclairer des questions concrètes, empiriques, et en même temps particulièrement révélatrices par leur rôle dans le développement des relations entre les cultures ou dans la définition des instruments de travail nécessaires à l’analyse des flux littéraires.

Lieu d’édition : Roumanie – Éditeur : Centre d’Études ISTTRAROM-TRANSLATIONES, Université de l’Ouest de Timişoara  – ISSN : 2067-2705
Nombre de pages : XI-224 – Année de Publication : 2013
Prix : 12,00 euros – Site : http://www.translationes.uvt.ro
TÉLÉCHARGER LE BON DE COMMANDE 

TABLE OF CONTENTS/ TABLE DES MATIÈRES /INHALTSVERZEICHNIS/SOMMARIO / SUMARIO

Introduction / Einleitung / Introduzione /Introducción 

Argument
Translations and literary transfers – a virtuous circle (?)/Traductions et transferts littéraires – un cercle vertueux (?)/Übersetzungen und literarischer Transfer – ein virtuoser Kreis (?)/Le traduzioni e i trasferimenti letterari – un circolo virtuoso (?)/Traducciones y transferencias literarias – un círculo virtuoso (?)/ (Olivia Petrescu, Diana Moţoc, Alina Pelea)

1. Theoretical section / Section théorique / Theoretischer Teil / Sezione teorica / Sección teórica

Laura FÓLICA / Los Estudios de Traducción desde una perspectiva sociológica o la “caja de herramientas” bourdieusiana

2. The practice, didactics and critiques of translation / Pratique, didactique et critique de la traduction / Praxis und Didaktik des Übersetzens, Übersetzungskritik / Pratica, didattica e critica della traduzione / Práctica, didáctica y crítica de la traducción

Veronica MANOLE, Lolanda VASILE / As traduções literárias nas relações culturais romeno-portuguesas
Alina PELEA / Autour d’un échange inégal : contes roumains en français vs. contes français en roumain
Ildikó SZILÁGYI / Questions de forme et de genre en traduction poétique
Georgiana LUNGU BADEA / Traductions transfuges, oulipotentielles
Xavier MONTOLIU PAULI / Una bella alma por entre los días: Marin Sorescu, en catalán
Lynda TOUCHI-BENMANSOUR / Les flux de traduction entre les deux rives de la Méditerranée
Sophie LÉCHAUGUETTE / Une facette méconnue du travail des traducteurs

3. Hommage to translators and traductologists / Hommages aux traducteurs et aux traductologues / Würdigungen von Übersetzern und Übersetzungstheoretikern / Omaggio ai traduttori/ Homenajes a los traductores/

Tudor IONESCU / Le Traducteur

4. Unpublihsed translations. Bilingual literary texts / Traductions inédites. Textes littéraires bilingues / Erstmalige Übersetzungen, zweisprachige Texte / Traduzioni inedite. Testi letterari bilingui / Traducciones inéditas. Textos literarios bilingües 

Lucian BLAGA / Poésies (Rodica Baconsky)
Ioan LASCU, O groapă în timp / Poésie (Antonio Rinaldis)

5. Interviews / Entretiens / Interviews / Interviste / Entrevistas

Face-à-face avec les acteurs de la traduction littéraire. Entretien avec Jana Balacciu Matei, Rodica Lascu-Pop, Horea Lazăr, Georgiana Lungu-Badea, Irina Petraş, Ioan Pop-Curşeu, Simona Sora

6. Reviews /Comptes rendus/ Rezensionen / Recension / Reseñas

Muguraş CONSTANTINESCU, Pour une lecture critique des traductions. Réflexions et pratiques (Elena-Adriana Slavici)
Oliviu FELECAN, Un excurs onomastic în spaţiul public românesc actual (Georgeta Rus)
Panorama, n° I/2013 (Alexandra Jeleva)
Victor IVANOVICI (éd.). Tópicos del seminario. La traducción, perspectivas actuales, núm. 25/2011 (Raluca Vîlceanu)
Hermēneus, Revista de traducción e interpretación, n° 14/2012 (Lucia Udrescu)
Atelier de traduction, dossier : L’histoire de la traduction en question(s), n° 17/2012 (Raluca Radac)
Oltreoceano. L’autotraduzione nelle letterature migranti, Rivista del Centro Internazionale Letterature Migranti (CILM) dell’Università degli Studi di Udine, n° 5/2011 (Iulia Cosma)
Liliana Cora Foşalău (éd.), Vinul lumii. Le Vin du monde, anthologie bilingue de poésie (Georgiana Lungu Badea)
Mihaela St. RADULESCU, Metodologia cercetării ştiinţifice. Elaborarea lucrărilor de licenţă, masterat, doctorat [Méthodologie de la recherche scientifique] (Georgiana Lungu Badea) 

ABSTRACT/ RESUMES/RESUMEN

Los Estudios de Traducción desde una perspectiva sociológica o la “caja de herramientas” bourdieusiana – Laura FÓLICA

Resumen: Este artículo se propone estudiar las aportaciones de la sociología de Pierre Bourdieu a los Estudios de Traducción. Para ello, revisaremos las nociones teóricas que elabora Bourdieu, tanto en su sociología del conocimiento como en su teoría social, respecto a la reflexividad del investigador sobre sí mismo y sobre su objeto de estudio. Luego, pondremos a prueba estas nociones en una investigación específica sobre traducción realizada por el traductólogo canadiense Jean-Marc Gouanvic, quien analiza la recepción de la ciencia ficción en la Francia de posguerra. Palabras clave: Sociología de la Traducción, Recepción literaria, Ciencia ficción, Pierre Bourdieu, Jean-Marc Gouanvic.
Abstract: This article approaches Pierre Bourdieu’ sociology and his contributions to Translation Studies. We will look at some theoretical notions developed by Bourdieu in his sociology of knowledge as well as at his social theory regarding the researcher’s reflexivity towards himself and his object. Then we will put these notions to test in a specific research about translation developed by the Canadian traductologist Jean-Marc Goaunvic, who analyses the reception of science-fiction in postwar France. Keywords: Translation Sociology, Literary Reception, Science-fiction, Pierre Bourdieu, Jean-Marc Gouanvic.

Autour d’un échange inégal : contes roumains en français vs. contes français en roumain – Alina PELEA

Résumé : Notre article propose une illustration concrète de l’inégalité des langues-cultures, mise en évidence, entre autres, par Itamar Evan-Zohar à travers les lois de l’interférence littéraire, par Pascale Casanova, qui reprend les concepts de dominant et dominé de Bourdieu et les applique aux langues et littératures, et par Yves Gambier, qui parle d’asymétrie. Le cas particulier du contexte éditorial des contes traduits entre les espaces roumain et français peut donner des indices révélateurs pour ce qui est du lien inextricable entre la traduction et le contexte socio-politico-historique. Mots-clés : asymétrie, édition, conte traduit, co-édition, contexte socio-historique
AbstractOur paper aims at illustrating the inequality of languages and cultures, highlighted, among others, by Itamar Evan-Zohar and the laws of literary interference, by Pascale Casanova, who uses Bourdieu’s concepts of dominant and dominated and applies them to languages and literatures, and by Yves Gambier, who speaks of asymmetry. The specific case of the editorial context of fairy tales translated between the Romanian and French cultural spaces can provide information about the inextricable link between translation and the socio-political and historical context. Keywords: asymmetry, editing, translated fairy tale, co-edition, social and historical context

Questions de forme et de genre en traduction poétique – Ildikó SZILÁGYU

Résumé : Dans cet article nous nous intéressons à la poésie française moderne et contemporaine sous l’angle de sa traduction vers le hongrois. On commence par évoquer les traditions hongroise et française dans le domaine de la traduction poétique. On s’intéresse ensuite à la possibilité de traduction du verset, genre poétique moderne n’ayant même pas de nom en hongrois. On continue par s’interroger sur le retour au vers de certains poètes français contemporains et sur les difficultés que rencontrent les traducteurs hongrois voulant faire sentir la portée de ce retour. Pour finir, on évoque les contraintes oulipiennes à propos de la traduction du recueil Quelque chose noir de Jaques Roubaud. Mots-clés : poésie française moderne et contemporaine, traduction poétique, « transfert » des schémas métriques, nouveaux genres poétiques
Abstract: The present study examines modern and contemporary French poetry from the point of view of its translation into Hungarian. Firstly, the French and Hungarian traditions of poetic translation are summarized briefly. Then the possibility of translation of “verset” (long verse), not recognized in Hungarian poetry as a modern poetic genre, is discussed. Particular attention is called to the return of several contemporary French poets to traditional versification, and to the difficulties of Hungarian translators to suggest the importance of this return. Finally, the Hungarian translation of Roubaud’s volume of poetry (Quelque chose noir) invites reflection on the constraints of Oulipo. Keywords: modern and contemporary French poetry, poetic translation, “transfer” of metrical schemes, new poetic genres

Traductions transfuges, oulipotentielles – Georgiana LUNGU BADEA

Résumé : Nous exposons et examinons dans cet article les défis auxquels est confronté le traducteur de littérature potentielle. Dans le contexte de traduction et donc de reconstruction selon un principe, la contrainte mathématisable, qui réduit le nombre et les catégories de lecteurs, la tâche du traducteur est encore plus rude que dans d’autres situations traductives. La littérature des Oulipiens se dérobe aux repères traditionnels et met le traducteur à l’épreuve. Mais, pour autant, ce dernier ne sombre pas nécessairement dans l’effort de délabyrinther le texte. Le but de la traduction potentielle – partiellement défini par ses destinataires – peut offrir la clé. Mots-clés : littérature potentielle, traduction potentielle, contrainte mathématisable, métamorphose, anamorphose, lecteur-cible
Abstract: In this paper, we present and analyse the challenges faced by the translator of potential literature. In the context of translation and thus of reconstruction according to a principle – a constraint that can be expressed mathematically, thus reducing the number and categories of readers – the translator’s task is even more difficult than in other translational situations. The Oulipians’ literature eludes traditional benchmarks and puts the translator to the test. However, the latter does not give in to the effort of “délabyrinther” the text. Keywords: potential literature, potential translation, mathematically expressed constraint, metamorphosis, anamorphosis

Una bella alma por entre los días: Marin Sorescu, en catalán – Xavier MONTOLIU PAULI

Resumen : Con esta presentación pretendemos dar una primera noticia informativa de la aparición del volumen de poesía de Marin Sorescu, Per entre els dies. Antologia poètica, cuya selección y traducción directa del rumano al catalán se debe al trabajo en equipo de Corina Oproae y de quien firma este breve artículo. El prólogo lo escribe el poeta y traductor Francesc Parcerisas. El libro, en edición bilingüe, se ha publicado este año en el sello mallorquín Lleonard Muntaner Editor. Palabras clave: Marin Sorescu, Francesc Parcerisas, traducción de poesía, literatura rumana en catalán.
Abstract: The present paper is the first study about Marin Sorescu’s volume of poetry translated into Catalan language and entitled Per entre els dies. Antologia poètica. The translators of the volume are Corina Oproae and the very author of this article, while the poet Frances Parcerisas signs the foreword of the book, published in bilingual edition in 2013 by the Majorcan Publishing House Lleonard Muntaner Editor. Keywords: Marin Sorescu, Francesc Parcerisas, translation of poetry, Romanian literature in Catalan.

Les flux de traduction entre les deux rives de la Méditerranée – Lynda TOUCHI-BENMANSOUR

Résumé : On assiste depuis quelques années à l’émergence d’une politique euro-méditerranéenne visant l’échange interculturel, entre autres, par le biais de la traduction. L’analyse des flux de traduction arabe-français entre les deux rives vient conforter l’idée, déjà connue, de l’inégalité des échanges. Pour des motifs de spécialisation, nous nous limiterons, dans la présente étude, au domaine des sciences humaines et sociales avec cependant une référence aux traductions littéraires éditées au cours des deux dernières décennies à titre de comparaison. Mot-clés : flux de traduction, arabe, français, interculturel
Abstract: The past few years have seen the emergence of a Euro-Mediterranean policy for intercultural exchange, amongst others, the translation of written literature. Flow analysis of Arabic-French translations between the two sides reinforces the idea, already known, of unequal exchange. For reasons of specialization, in this study we will limit ourselves to the translation of works from the humanities and social sciences, referring, however, to literary translations published in the past two decades, for comparison. Keywords: translation flow

Une facette méconnue du travail des traducteurs – Sophie  LECHAUGUETTE

Résumé : Les stratégies éditoriales influencent le processus traductif. L’édition fait travailler des traducteurs littéraires et d’autres qui pratiquent une spécialité méconnue, résistant à tout qualificatif. Il s’agit ici de la présenter et de plaider pour l’organisation de formations préparant les traducteurs à la traduction intersémiotique pour les rendre opérationnels dans les secteurs non littéraires. En effet, les maquettes apportent des contraintes supplémentaires à l’acte de traduction. Les satisfaire demande de repenser le rôle du traducteur. Cet article propose donc de faire évoluer l’image du métier auprès du grand public et des étudiants pour revaloriser l’activité du traducteur d’édition. Mots–clés : statut professionnel, formation, maquette, illustration, unité de traduction, traduction intersémiotique, socialisation.
Abstract: Some knowledge of the publishers’ strategy is useful for understanding the translation process. Besides literary translators, the publishing industry uses translators whose speciality is hardly known. There is therefore no specific training in this area, yet. This paper presents their work and suggests the introduction of courses in intersemiotic translation. Such courses would help translators specialising in the non literary sector of the publishing industry to deal with the layout of the book, insofar as it bears on the translation process. This paper also hopes to convince the layman to revisit the image of this profession and thus to better appreciate the work of all translators. Keywords: professional status, training, book layout, translation unit, intersemiotic translation, social behaviour.

 

Il senso del suono

Traduzione poetica e ritmo


Fabio Scotto

Résumé : L’ouvrage de Fabio Scotto porte sur la traduction poétique aujourd’hui. Dans la première partie il étudie le débat théorique en France et en Italie en identifiant quelques figures majeures (Ladmiral, Meschonnic, Folena, Fortini, Mattioli), tandis que dans la deuxième partie il analyse plusieurs traductions d’auteur (Ceccardo, Sereni, Caproni, Bonnefoy) dans le but de montrer l’importance du rythme et des aspects phonosémantiques de la «lettre» pour la définition du sens. Dans la troisième partie l’auteur aborde le problème du rythme dans la pensée contemporaine du point de vue traductologique et poétique (Deguy, Meschonnic, Bonnefoy), mais aussi philosophique, scientifique et esthétique, afin de montrer, dans le sillage de W. Benjamin, la centralité de la forme qui fait du rythme un concept spatial, la direction de la démarche du dire (Octavio Paz), ce qui va vers quelque chose de surprenant et d’inconnu.

Lieu d’édition : Rome – Éditeur : Donzelli Editore
Collection : « Saggi. Arti e lettere » – Nombre de pages : XI-224
Année de Publication : 2013 (Mars) – Prix : 24,00 euros
Site : www.donzelli.itISBN : 978-88-6036-866-9

SOMMAIRE :

Introduzione

Parte prima – Teoria della traduzione

Teorie contemporanee della traduzione in Francia
L’Épreuve de l’étranger. Culture et traduction dans l’Allemagne romantique: la teoria moderna di Antoine Berman
Antoine Berman lettore di Walter Benjamin: L’Âge de la traduction
Teorie contemporanee della traduzione in Italia

Parte seconda – Critica e poetica della traduzione

Tradurre Bernard Noël
La risonanza dell’altro. Sulla traduzione in Yves Bonnefoy
Bonnefoy e Leopardi: tra critica e traduzione
Verso una sintassi della presenza: Bonnefoy tradotto
Su alcune traduzioni poetiche italiane da Verlaine,
Apollinaire, Char, Bonnefoy
Spleen LXXVIII di Baudelaire: alcune versioni italiane
La lirica francese in Ceccardo Roccatagliata Ceccardi: fra imitazione e traduzione

Parte terza – Ritmo

Il ritmo nella poesia e nella traduzione di Henri Meschonnic
Il ritmo come forma di vita. Ricordo di Henri Meschonnic
Il ritmo nel dibattito contemporaneo

Concluzione
Bibliografia
Nota al testo
Indice dei nomi

De la pensée aux langages

Mélanges offerts à Jean-René Ladmiral


Directeurs de l’ouvrage : Gius Gargiulo et Florence Lautel-Ribstein

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013, 440 pages

ISBN (broché) 978-2-35692-097-3
Prix : 20 €

Jean-René Ladmiral, auteur d’une œuvre plurielle marquée par la recherche philosophique et traductologique, a transmis son savoir à des générations d’étudiants, suscitant des questionnements stimulants et réussissant à donner le goût d’une connaissance qu’il a su faire passer brillamment dans ses cours.
Par-delà les frontières institutionnelles et hexagonales, ce liber amicorum se situe dans le sillage et dans l’esprit de celui qu’il veut honorer en accueillant les contributions de collègues, élèves et amis venus de divers horizons intellectuels, qu’ils soient philosophes, linguistes, traductologues, historiens, spécialistes de littérature, qu’ils aient fréquenté Jean-René Ladmiral à l’université de Paris X-Nanterre ou dans les autres lieux du savoir universitaire et de la recherche. Cet ouvrage est composé d’études portant sur des sujets librement choisis par des chercheurs de différentes disciplines qui veulent ainsi manifester leur amitié et leur estime à ce maître incontournable de la philosophie de la traduction.

La Tribune Internationale des Langues Vivantes – N° 55 mai 2013

Traduire les métaphores du fond du cœur


Julie Brock et Florence Lautel-Ribstein, éds.
ISSN 09998-8076
Éditions Anagrammes
www.editions-anagrammes.com

 

France Dupuis
Sémantique et phénoménologie sémiotique du discours amoureux : thématique de la profondeur, parcours motivationnels et métaphores

Julie Brock
La petite chambre de mon cœur : le jeu des métaphores dans deux poèmes du Man.yôshu

 Gius Gargiulo
Le vague, un effet spécial pour interpréter et traduire les métaphores d’amour de Pétrarque et des chansonniers italien d’aujourd’hui

 Jean-Noël Pascal
« Des feux si longtemps oubliés » : autour de la Lettre d’Héloïse à Abélard d’Alexander Pope et de ses traductions françaises en vers 

Camille Fort
Retour sur hymen : la traduction à point nommé

 Magdalena Nowotna
Métaphores d’amour dans la poésie polonaise de
Maria Pawlikowska-Jasnorzewska et Halina Poswiatowska 

Inês Oseki-Depre
Amour courtois, métaphore et traduction

Florence Lautel-Ribstein
Elsa mon amour ma jeunesse : du mentir-vrai à « L’amour qui n’est pas un mot »

Réception et Créativité

Le cas de Stendhal dans la littérature Japonaise moderne et contemporaine


Julie Brock (ed.)

Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013, 440 pages

ISBN (broché) 978-3-0343-1041-3
Prix : CHF 108.– / €D 96.30 / €A 99.– / € 90.– / £ 72.– / US-$ 116.95
ISBN (eBook) 978-3-0351-0553-7
Prix : CHF 113.80 / €D 107.10 / €A 108.– / € 90.– / £ 72.– / US-$ 116.95

Ce livre présente les trois dernières sessions du projet de l’Institut international des Hautes études de Kyôto (IIAS) « Réception et créativité – Le cas de Stendhal dans la littérature japonaise moderne et contemporaine ».

Visant à élucider les rapports entre la création et la réception, cette recherche réunit des spécialistes de littérature française, japonaise, générale et comparée, de philosophie, d’esthétique, ainsi que des traducteurs, éditeurs, critiques, créateurs et adaptateurs. Elle s’appuie sur la théorie e Marc-Mathieu Münch, l’effet de vie, qui défi nit le phénomène littéraire du point de vue anthropologique. C’est au prisme de la relation humaine que ce livre examine les rapports entre Stendhal et ses lecteurs japonais, eux-mêmes auteurs de littérature, critiques ou traducteurs.

CONTENU : Julie Brock • Philippe Janvier-Kamiyama • Nakagawa Hisayasu • Marc-Mathieu Münch • Ogawa Hiroko • Shimizu TakayoshI •Jean Ehret • Matsumura Hiroshi • Michel De Boissieu • Florence Lautel-Ribstein • Michaël Jakob • Sugimoto Keiko • Ono Ushio • Claudio Galderisi • Thierry Mare • Corinne Atlan • François Lecercle • Komai Minoru • Fukuda Yudai • Beatrice Didier • Kasuya Yuichi • Yamamoto Akemi • Kobayashi Ami • Takaki Nobuhiro • Yves-Marie Allioux • Marc-Mathieu Münch • Shimizu Takayoshi • Philippe Berthier.

JULIE BROCK est philosophe de l’art et comparatiste. Elle est traductrice de l’œuvre poétique d’Abe Kôbô et des études stendhaliennes d’Ôoka Shôhei, initiatrice à l’IIAS du projet « Réception et créativité », responsable d’une recherche sur la traduction des poésies de langues asiatiques au Réseau Asie – Institut des Mondes asiatiques (FMSH-CNRS) et sur l’expression de l’amour dans les poésies chinoise et japonaise (Fondation Mitsubishi).

Télécharger le bon de commande en cliquant ICI

The European Dictionary — A-C


Vincenzo Merolle

2013, 253 pages
ISBN 978-3-8325-3324-3
Price: 45.00 E

It is a common observation, that the world has been changing, and, along with it, the way of studying languages.
We Europeans are rediscovering our common past, and the reasons for our cultural unity.
This dictionary is intended to show what European togetherness is. Its basic principle is that words must be understood through their history. It is based on ‘historical’ principles; hence the relevance of etymology, which is the history of a word and of its meaning, departing from its oldest known origin. So far dictionaries have been ‘national’ and bilingual; from now on- wards they must be ‘European’, both for the history and for the future of European and Western civilization.

To purchase, please contact the bookselling trade or order online from Logos Verlag Berlin : Logos Verlag Berlin GmbH – Comeniushof – Gubener Str. 47  D-10243 Berlin