Des mots aux actes n°3 – Jean-René Ladmiral : une œuvre en mouvement

Des mots aux actes 3
Jean-René Ladmiral : une œuvre en mouvement

Résumé : Plus n’est besoin de présenter Jean-René Ladmiral, linguiste, philosophe, penseur et praticien de la traduction, père fondateur de ces universaux que sont devenus en traductologie « sourcisme » et « ciblisme ». C’est sur un portrait chaleureux de l’homme Ladmiral que s’est ouvert les 3 et 4 juin 2010 à l’Université de Paris-Sorbonne ce colloque organisé par SEPTET et le CRLC. D’emblée, Marie Meriaud-Brischoux souligne ainsi la bienveillance de cet « homme remarquable » et l’humour créatif qui lui fait travailler sa langue de l’intérieur, et pour traduire, et pour inventer de nouveaux outils, concepts et métaphores afin de rendre plus audible, plus intelli- gible la tâche du traducteur.

Format : 15 * 21 cm. – Nombre de pages : 396 – Date : 2012
Publié aux éditions Anagrammes

Version papier ÉPUISÉE
Version PDF 25 €

Acheter à l’article au format PDF :

  • Camille Fort, Avant Propos
  • Marie Meriaud-Brischoux (ISIT, Paris), Rencontres avec un homme remarquable
     

Traduction de la philosophie et philosophie de la traduction

  • Christian Balliu (ISTI, Bruxelles), Jean-René Ladmiral,
une approche philosophique de la traduction
     
  • Marc de Launay (CNRS/Ecole Normale Supérieure), Quelle philosophie pour la traduction ?
     
  • Jean-Yves Masson 
(CRLC, Université de Paris-Sorbonne), La traductologie de Jean-René Ladmiral et l’héritage du classicisme
     
  • Antonio Lavieri 
(Université de Palerme), Unzeitgemässe ? La traductologie et la chouette de Minerve

Psychologie de la traduction

  • Michèle Lorgnet (Université de Bologne), Les prémisses de la sociolinguistique appliquée à la traduction de 
La communication interculturelle 
de Jean-René Ladmiral
 et Edmond Marc Lipiansky
  • Camille Fort 
(Université de Picardie-Jules Verne), Traduire la connotation :
 retour sur les enjeux affectifs de la traduction
     
  • Nicolas Froeliger (Université de Paris 7-Denis Diderot), Le sentiment d’imposture en traduction
     
  • Mohammed Jadir (Université Hassan II-Mohammedia, Casablanca), Traduire Traduire… : une expérience traductive
     

Traduction, communication interculturelle et didactique de la traduction

  • Tatiana Milliaressi (Université de Lille III), Traduire Jean-René Ladmiral 
ou la traductologie aide-t-elle à la traduction ?
     
  • Elisabeth Lavault-Olléon (Université Stendhal-Grenoble III)
, L’art de la formule en pédagogie de la traduction
     
  • Mirella Conenna 
(Université de Bari), Médiation/traduction
     

Statut théorique du discours traductologique

  • Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen), Proust en Italie : approches traductologiques
     
  • Henri Awaiss (Université Saint-Joseph de Beyrouth), Jean-René Ladmiral, ou le petit prince de la traductologie
     
  • Magdalena Nowotna (INALCO, Paris), De l’amour à l’épistémologie
     
  • Pierre Cadiot (Université d’Orléans), Linguistique et traduction : une contribution
     
  • Lance Hewson (ETI, Université de Genève), Equivalence, leurre, divergence
     
  • Didier Bottineau, (CNRS, MoDyCo, Université Paris Ouest), La poésie multilingue de Roy Eales : « le corps entre quatre langues » ou la pratique de « l’inverbation »
     
  • 
Georgiana Lungu-Badea (Université de Timisoara), Traduire les « effets d’évocation » des culturèmes : une aporie ?
     
  • Freddie Plassard 
(ESIT, Paris-III)
, Une praxéologie : qu’est-ce à dire ?
     
  • Franck Barbin 
(Université de Rouen)
, Jean-René Ladmiral
 ou l’irréductible parcellisation de la traductologie

Pour en finir avec sourciers et ciblistes ?

  • Françoise Wuilmart (ISTI, Bruxelles), La voix du texte : Nietzsche à l’écoute de Fonagy
     
  • Jean Peeters (Université de Bretagne Sud), Sourciers et ciblistes : un couple qui a de l’avenir
     
  • Jane Elisabeth Wilhelm, Jean-René Ladmiral un « chantier de la recherche »
     
  • Jean-René Ladmiral, Ad libitum
     

Articles récents

Histoire des traductions en langue française XXe siècle

Sous la direction de Bernard Banoun, Isabelle Poulin et Yves Chevrel

Résumé : Ce quatrième et dernier tome de l’Histoire des traductions en langue française achève un projet inédit par son ampleur et ses perspectives : retracer l’histoire des œuvres traduites et des traducteurs, dans tous les domaines, partout où le français a servi de langue de traduction, depuis l’invention de l’imprimerie jusqu’à nos jours.

Portant sur la période qui va de 1914 au tournant des XXe-XXIe siècles, ce volume se confronte au spectaculaire phénomène d’extension spatiale et quantitative qui caractérise la traduction au XXe siècle : on estime que le volume des traductions publiées après 1960 équivaut à celui des traductions publiées avant cette date. Parallèlement, les réflexions théoriques et méthodologiques connaissent un fort développement ; siècle de la retraduction, le XXe siècle a aussi vu naître une discipline nouvelle : la traductologie.

Après une présentation du contexte éditorial, social et intellectuel au sein duquel les traductions prennent place, l’ouvrage étudie celles-ci dans le domaine littéraire, puis dans celui des arts, et enfin dans le vaste territoire des sciences. De nouveaux champs d’étude font ainsi leur apparition : littératures de témoignage, de genre, histoire de l’art, musicologie, chanson, bande dessinée, cinéma, anthropologie et sociologie, psychanalyse, féminisme…

Fruit de la collaboration de quelque 200 universitaires de toutes nationalités, le volume est complété par deux index, qui comptent respectivement 3 500 auteurs traduits et plus de 4 300 traducteurs. Dans l’ensemble des quatre tomes, ce sont ainsi plus de 7 000 traducteurs qui auront été identifiés.

Vous pouvez commander cet ouvrage en vous rendant sur le site de l’éditeur, sur les sites marchands de livres ou chez tout libraire.

Éditeur : Verdier
Nombre de pages : 1 920 p. – Année de publication : mai 2019
ISBN : 978-2-86432-019-5 – Prix : 48,00 euros
Site : http://editions-verdier.fr 

Présentation et extraits à télécharger : HTLF-20_presentation-1

  1. Les noces de l’analogie et du numérique Commentaires fermés sur Les noces de l’analogie et du numérique
  2. Les tiges de mil et les pattes du héron (Tome II) Commentaires fermés sur Les tiges de mil et les pattes du héron (Tome II)
  3. Les tiges de mil et les pattes de héron (Tome I) Commentaires fermés sur Les tiges de mil et les pattes de héron (Tome I)
  4. La recherche en interprétation : fondements scientifiques et illustrations méthodologiques Commentaires fermés sur La recherche en interprétation : fondements scientifiques et illustrations méthodologiques
  5. Il senso del suono Commentaires fermés sur Il senso del suono
  6. De la pensée aux langages Commentaires fermés sur De la pensée aux langages
  7. La Tribune Internationale des Langues Vivantes – N° 55 mai 2013 Commentaires fermés sur La Tribune Internationale des Langues Vivantes – N° 55 mai 2013
  8. Réception et Créativité Commentaires fermés sur Réception et Créativité
  9. The European Dictionary — A-C Commentaires fermés sur The European Dictionary — A-C