Des mots aux actes n°3 – Jean-René Ladmiral : une œuvre en mouvement

Des mots aux actes 3
Jean-René Ladmiral : une œuvre en mouvement

Résumé : Plus n’est besoin de présenter Jean-René Ladmiral, linguiste, philosophe, penseur et praticien de la traduction, père fondateur de ces universaux que sont devenus en traductologie « sourcisme » et « ciblisme ». C’est sur un portrait chaleureux de l’homme Ladmiral que s’est ouvert les 3 et 4 juin 2010 à l’Université de Paris-Sorbonne ce colloque organisé par SEPTET et le CRLC. D’emblée, Marie Meriaud-Brischoux souligne ainsi la bienveillance de cet « homme remarquable » et l’humour créatif qui lui fait travailler sa langue de l’intérieur, et pour traduire, et pour inventer de nouveaux outils, concepts et métaphores afin de rendre plus audible, plus intelli- gible la tâche du traducteur.

Format : 15 * 21 cm. – Nombre de pages : 396
Publié aux éditions Anagrammes

Version papier ÉPUISÉE
Version PDF 25 €

Acheter à l’article au format PDF :

  • Camille Fort, Avant Propos
  • Marie Meriaud-Brischoux (ISIT, Paris), Rencontres avec un homme remarquable
     

Traduction de la philosophie et philosophie de la traduction

  • Christian Balliu (ISTI, Bruxelles), Jean-René Ladmiral,
une approche philosophique de la traduction
     
  • Marc de Launay (CNRS/Ecole Normale Supérieure), Quelle philosophie pour la traduction ?
     
  • Jean-Yves Masson 
(CRLC, Université de Paris-Sorbonne), La traductologie de Jean-René Ladmiral et l’héritage du classicisme
     
  • Antonio Lavieri 
(Université de Palerme), Unzeitgemässe ? La traductologie et la chouette de Minerve

Psychologie de la traduction

  • Michèle Lorgnet (Université de Bologne), Les prémisses de la sociolinguistique appliquée à la traduction de 
La communication interculturelle 
de Jean-René Ladmiral
 et Edmond Marc Lipiansky
  • Camille Fort 
(Université de Picardie-Jules Verne), Traduire la connotation :
 retour sur les enjeux affectifs de la traduction
     
  • Nicolas Froeliger (Université de Paris 7-Denis Diderot), Le sentiment d’imposture en traduction
     
  • Mohammed Jadir (Université Hassan II-Mohammedia, Casablanca), Traduire Traduire… : une expérience traductive
     

Traduction, communication interculturelle et didactique de la traduction

  • Tatiana Milliaressi (Université de Lille III), Traduire Jean-René Ladmiral 
ou la traductologie aide-t-elle à la traduction ?
     
  • Elisabeth Lavault-Olléon (Université Stendhal-Grenoble III)
, L’art de la formule en pédagogie de la traduction
     
  • Mirella Conenna 
(Université de Bari), Médiation/traduction
     

Statut théorique du discours traductologique

  • Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen), Proust en Italie : approches traductologiques
     
  • Henri Awaiss (Université Saint-Joseph de Beyrouth), Jean-René Ladmiral, ou le petit prince de la traductologie
     
  • Magdalena Nowotna (INALCO, Paris), De l’amour à l’épistémologie
     
  • Pierre Cadiot (Université d’Orléans), Linguistique et traduction : une contribution
     
  • Lance Hewson (ETI, Université de Genève), Equivalence, leurre, divergence
     
  • Didier Bottineau, (CNRS, MoDyCo, Université Paris Ouest), La poésie multilingue de Roy Eales : « le corps entre quatre langues » ou la pratique de « l’inverbation »
     
  • 
Georgiana Lungu-Badea (Université de Timisoara), Traduire les « effets d’évocation » des culturèmes : une aporie ?
     
  • Freddie Plassard 
(ESIT, Paris-III)
, Une praxéologie : qu’est-ce à dire ?
     
  • Franck Barbin 
(Université de Rouen)
, Jean-René Ladmiral
 ou l’irréductible parcellisation de la traductologie

Pour en finir avec sourciers et ciblistes ?

  • Françoise Wuilmart (ISTI, Bruxelles), La voix du texte : Nietzsche à l’écoute de Fonagy
     
  • Jean Peeters (Université de Bretagne Sud), Sourciers et ciblistes : un couple qui a de l’avenir
     
  • Jane Elisabeth Wilhelm, Jean-René Ladmiral un « chantier de la recherche »
     
  • Jean-René Ladmiral, Ad libitum