Camille Fort

Camille Fort

Courriel: camillefort@yahoo.fr
Affiliation : Université de Picardie Jules Verne
Chemin du Thil
80025 Amiens Cedex 1
Laboratoire ou centre de recherche
CORPUS EA 4295
Université : Université de Picardie Jules Verne
Domaines de recherche :

  1. Traduction et traductologie
  2. Littérature britannique XXe siècle
  3. Roman d’énigme et roman policier

PUBLICATIONS TRADUCTION/TRADUCTOLOGIE

Ouvrages :

  • Dérives de la parole : les récits de William Golding (Paris, L’Harmattan, 2003, 426 p.).
Articles :
  • « In the presence of absence : la remémoration dans The Conjugial Angel d’A. S. Byatt », ebc 29 (avril 2005)
  • « Le Dieu caché d’Iris Murdoch », Etudes Anglaises 60-1 (2007), pp. 66-79.
  • « Une enquête élégiaque : When We Were Orphans de Kazuo Ishiguro » in Manières de noir : la fiction policière contemporaine, éd. Gilles Ménégaldo et Maryse Petit, PU de Rennes, coll. Interférences, 2010, pp. 123-134.
  • « William Golding et les horizons ressuscités du numineux », Etudes britanniques contemporaines 40 (janvier 2011), pp. 29-40.
Publications principales en traduction/traductologie

Ouvrages (traduction)

  • The Cambridge Companion to Lacan, traduit sous le titre Lacan, Paris, Bayard, 2006.
  • Marian Hobson, L’Art et son objet. Diderot, la théorie de l’illusion et les arts en France au XVIIIe siècle, Honoré Champion, 2007.
  • Iris Murdoch, Acastos : Deux dialogues platoniciens, L’Arche, 2001.
  • Camille Paglia, Vamps & Tramps, co-traduit avec Agnès Botz pour Denoël, 2009 (critique féministe américaine)
  • .Kendall Taylor, Zelda et Scott Fitzgerald : les années vingt jusqu’à la folie, Autrement, 2002.
  • Michael Walzer, Raison et passion : pour une critique du libéralisme (philosophie politique), Circé, 2002.
Articles
  • « Les traductions anglaises de la Princesse de Clèves », in La Traduction du discours amoureux 1660-1830, Centre d’études des textes et des traductions, Université Paul Verlaine-Metz, 2006, pp. 13-23.
  • « Retraduire Venise Sauvée de Thomas Otway », in La Traduction, contact de langues et de cultures (2), dir. Michel Ballard, Artois Presses Université, 2006, pp. 83-96.
  • « Affect et traduction. Kubla Khan avec Meschonnic », Tropismes 13 (L’Affect), 2006, pp. 63-80.
  • « Le sujet traducteur, pléonasme ou paradoxe ? », Le Texte étranger : travaux 2004-2006, dir. Claire Joubert, Presses Universitaires de Vincennes, 2007, pp. 83-92.
  • « La lettre et l’aura : Roger Fry traducteur de Mallarmé » in Au-delà de la lettre et de l’esprit : pour une redéfinition des concepts de source et de cible, dir. Nadia d’Amelio, CIPA, 2007, pp. 89-95.
  • « Traduire à corps perdu » in TLE 25 (2008), pp. 67-74.
  • « Traduire le neutre sans neutraliser le littéraire : Written on the Body de Jeanette Winterson et In Transit de Brigid Brophy », Palimpsestes 21 (3e trimestre 008), pp. 85-108.
  • « Petit propos sur l’énergie traductive », TILV (Tribune Internationale des Langues Vivantes), 48 (mai 2010), pp. 47-54.
  • « Traduire la connotation : retour sur les enjeux affectifs de la traduction », in Des Mots aux Actes, vol. 3, « Jean-René Ladmiral : Une œuvre en mouvement », septembre 2012, pp. 89-97.
  • « La retraduction, tabula rasa ou éternel retour ? », Journée d’étude « Langage et mémoire », Université de Picardie-Jules Verne (Amiens), 30 septembre 2011, en cours de publication dans la revue électronique Cercles.